DE | FR | EN

Nouvelles

Le Bruno Manser Fonds porte plainte contre Cabinet Privé de Conseils

26.11.2018

Sur mandat d’une famille d’un potentat malaysien, le bureau genevois a répandu des diffamations


(Bâle/Genève) Le Bruno Manser Fonds a déposé ce jour une plainte pénale auprès du Ministère public bâlois pour diffamation, à l’encontre de deux collaborateurs de l’influente agence de relations publiques genevoise Cabinet Privé de Conseils (CPC). L’organisation environnementale bâloise se défend ainsi contre la diffusion méthodique de diffamations par l’entreprise genevoise.

Cabinet Privé de Conseil coordonne le travail médiatique suisse du groupe immobilier canado-malaisien Sakto, contrôlé par Jamilah Taib Murray, la fille du gouverneur de l’État malaisien du Sarawak et son époux Sean Murray. La fille de politicien, son époux et leur entreprise immobilière Sakto ont intenté en août dernier une action en justice devant le tribunal civil de Bâle-ville contre le Bruno Manser Fonds.

Dans le cadre de ce mandat, l’entreprise de RP genevoise a envoyé aux donateurs du Bruno Manser Fonds un courrier truffé de contrevérités dans le but de les déstabiliser et de porter atteinte au Bruno Manser Fonds. La lettre contient en particulier des affirmations portant atteinte à l’honneur de Lukas Straumann, le directeur du Bruno Manser Fonds.

Cabinet Privé de Conseil a dernièrement aussi fait les gros titres en raison de sa proximité avec le conseiller d’État genevois controversé Pierre Maudet. Parmi les clients de l’agence, on compte des grandes entreprises comme Nestlé, Easyjet et McDonalds, de même que le Secrétariat d’État à l’économie SECO.



Retour a l’aperçu