DE | FR | EN

Nouvelles

Lutte pour la forêt pluviale de Bornéo: les Penan usent de ruse contre les bûcherons

15.10.2018
Lutte pour la forêt pluviale de Bornéo: les Penan usent de ruse contre les bûcherons


Dans la lutte pour protéger les dernières forêts primaires de Bornéo, les autochtones Penan ont eu une victoire sur les bûcherons en mettant en œuvre une méthode peu conventionnelle.


(Long Tevenga, Malaisie) La communauté penane emmenée par le chef Peng Megut, dans l’État malais du Sarawak, a usé d’une ruse pour stopper la société forestière Lee Ling, qui voulait défricher sa forêt.
Au mois d’août, les Penan ont construit spontanément une maison en travers de la route des bûcherons. Se plaçant ensuite eux-mêmes devant la maison, ils ont barré la voie des bulldozers. Une fois que les bûcherons sont revenus, ceux-ci n’étaient plus en mesure de passer.
L’entreprise Lee Ling est donc revenue à la barricade vendredi dernier, 12 octobre, avec des policiers et des représentants des autorités forestières. Au vu des entraînements suivis et de l’accompagnement juridique prodigué, les Penan était toutefois bien préparés. Grâce aux cartes du Bruno Manser Fonds, ils ont réussi à convaincre les autorités que les défrichages prévus léseraient leurs droits traditionnels.
Suite à cela, à la surprise de tous, l’autorité forestière a assigné la société de bûcheronnage de se retirer de la forêt de Long Tevenga.
Les Penan luttent depuis les années 1990 contre les défrichages des forêts pluviales du Sarawak, dans la partie malaisienne de l’île de Bornéo. L’an dernier, le Bruno Manser Fonds publiait un recueil de 23 cartes géographiques à l’échelle 1:35’000 démontrant leur utilisation traditionnelle des terres.



Retour a l’aperçu
by moxi