Dans les années 80, le Suisse Bruno Manser a cherché en Malaisie une vie en harmonie avec la nature. Il a trouvé ce qu'il souhaitait les Penan dans l'état de Sarawak sur l'île Bornéo. Après avoir vécu avec eux pendant plusieurs années, les bulldozers des compagnies d'exploitation forestière ont atteint les territoires Penan. Bruno Manser s'est engagé pour la protection de la forêt et a fondé le Bruno Manser Fonds en 1992, à son retour du Sarawak.

En 2000, Bruno Manser a mystérieusement disparu sans laisser de trace dans la forêt tropicale du Sarawak. Le Bruno Manser Fonds poursuit son combat et s'engage en faveur des Penan et de la conservation de la forêt tropicale.

En savoir plus de Bruno Manser

Celui qui a compris mais n’agit pas, n’a pas compris.

Campagnes et projets

Campagne

Sauvez la forêt des Carpates

Svydovets, l’un des paysages forestiers les plus intacts d’Europe, devrait être sacrifié pour une gigantesque station de ski. Le massif montagneux situé dans la forêt des Carpates ukrainienne héberge 93 espèces animales ou végétales menacées et sert en sus de réservoir d’eau de la région. On trouve par ailleurs quelques forêts de hêtres protégées par l’UNESCO à proximité immédiate du complexe touristique prévu. Les répercussions seraient fatales pour le fragile écosystème dans la forêt des Carpates. Le projet aurait en outre des conséquences dramatiques pour la population locale, qui dépend d’une économie sylvicole intacte comme base existentielle. Le Bruno Manser Fonds soutient le mouvement environnemental local Free Svydovets par le biais d’une campagne internationale et exige du gouvernement ukrainien la mise sous protection de ce paysage naturel unique.
En savoir plus
Campagne

Sauvez la forêt des Carpates

Svydovets, l’un des paysages forestiers les plus intacts d’Europe, devrait être sacrifié pour une gigantesque station de ski. Le massif montagneux situé dans la forêt des Carpates ukrainienne héberge 93 espèces animales ou végétales menacées et sert en sus de réservoir d’eau de la région. On trouve par ailleurs quelques forêts de hêtres protégées par l’UNESCO à proximité immédiate du complexe touristique prévu. Les répercussions seraient fatales pour le fragile écosystème dans la forêt des Carpates. Le projet aurait en outre des conséquences dramatiques pour la population locale, qui dépend d’une économie sylvicole intacte comme base existentielle. Le Bruno Manser Fonds soutient le mouvement environnemental local Free Svydovets par le biais d’une campagne internationale et exige du gouvernement ukrainien la mise sous protection de ce paysage naturel unique.
En savoir plus
Campagne

Corruption et bois tropical

Au Sarawak, le commerce du bois tropical constitue un marché très lucratif et fortement sujet à la corruption depuis 30 ans. Un nombre restreint de personnes clés contrôle la remise des concessions de bois et les exportations de bois tropicaux. Au Sarawak, ce pouvoir est regroupé dans les mains d’un seul homme: Taib Mahmud, ancien chef du gouvernement du Sarawak, ministre des finances et ministre des ressources naturelles pendant 30 ans. Il est actuellement gouverneur du Sarawak. Alors que la forêt pluviale primaire au Sarawak perdait 90 % de sa superficie, la fortune du dirigeant et de son clan familial s’est accrue au cours des trois dernières décennies pour atteindre plusieurs milliards de dollars. La seule fortune personnelle de Taib est estimée à environ 15 milliards de dollars. Les grands perdants de ce jeu sont les autochtones du Sarawak, car ils se voient dépossédés de leur forêt pluviale et de leurs terres pendant que d’autres engrangent des bénéfices.
En savoir plus
Campagne

Corruption et bois tropical

Au Sarawak, le commerce du bois tropical constitue un marché très lucratif et fortement sujet à la corruption depuis 30 ans. Un nombre restreint de personnes clés contrôle la remise des concessions de bois et les exportations de bois tropicaux. Au Sarawak, ce pouvoir est regroupé dans les mains d’un seul homme: Taib Mahmud, ancien chef du gouvernement du Sarawak, ministre des finances et ministre des ressources naturelles pendant 30 ans. Il est actuellement gouverneur du Sarawak. Alors que la forêt pluviale primaire au Sarawak perdait 90 % de sa superficie, la fortune du dirigeant et de son clan familial s’est accrue au cours des trois dernières décennies pour atteindre plusieurs milliards de dollars. La seule fortune personnelle de Taib est estimée à environ 15 milliards de dollars. Les grands perdants de ce jeu sont les autochtones du Sarawak, car ils se voient dépossédés de leur forêt pluviale et de leurs terres pendant que d’autres engrangent des bénéfices.
En savoir plus
Projet

Droits coutumiers

Les Penan tentent d’endiguer la progression rapide de la déforestation au moyen d’actions devant les tribunaux. Dans le cadre de ces procédures, le Bruno Manser Fonds les épaule pour qu’ils puissent déposer avec succès leurs plaintes territoriales. Nous accompagnons les communautés penanes dans ces procédures souvent laborieuses.
En savoir plus
Projet

Droits coutumiers

Les Penan tentent d’endiguer la progression rapide de la déforestation au moyen d’actions devant les tribunaux. Dans le cadre de ces procédures, le Bruno Manser Fonds les épaule pour qu’ils puissent déposer avec succès leurs plaintes territoriales. Nous accompagnons les communautés penanes dans ces procédures souvent laborieuses.
En savoir plus
Campagne

Bois tropical: non merci!

La politique de déforestation agressive du Sarawak a fait fondre les forêts tropicales de la région comme peau de chagrin. Aujourd’hui, les entreprises forestières et le gouvernement misent sur le label de durabilité PFEC. Avec l’aide du Bruno Manser Fonds, les populations autochtones concernées luttent contre cette tromperie sur les étiquettes.
En savoir plus
Campagne

Bois tropical: non merci!

La politique de déforestation agressive du Sarawak a fait fondre les forêts tropicales de la région comme peau de chagrin. Aujourd’hui, les entreprises forestières et le gouvernement misent sur le label de durabilité PFEC. Avec l’aide du Bruno Manser Fonds, les populations autochtones concernées luttent contre cette tromperie sur les étiquettes.
En savoir plus
Projet

Reboisement

Les Penan de Long Kerong exploitent des forêts primaires à forte biodiversité, qu’ils ont réussi à préserver des défrichages, pour aider à la reforestation dans d’autres communautés. Les Penan collectent dans ce but des semences dans la forêt et font pousser des jeunes plants dans une pépinière. Ces plants permettent ensuite aux communes voisines de remettre en valeur leurs surfaces dégradées et les peuplements forestiers défrichés. À cet effet, la communauté peut bénéficier d’un soutien technique, financier et scientifique de la part du BMF.
En savoir plus
Projet

Reboisement

Les Penan de Long Kerong exploitent des forêts primaires à forte biodiversité, qu’ils ont réussi à préserver des défrichages, pour aider à la reforestation dans d’autres communautés. Les Penan collectent dans ce but des semences dans la forêt et font pousser des jeunes plants dans une pépinière. Ces plants permettent ensuite aux communes voisines de remettre en valeur leurs surfaces dégradées et les peuplements forestiers défrichés. À cet effet, la communauté peut bénéficier d’un soutien technique, financier et scientifique de la part du BMF.
En savoir plus
Campagne

Déclaration de l’huile de palme MAINTENANT

La culture du palmier à huile menace les forêts tropicales partout autour de la planète! La situation est particulièrement dramatique en Malaisie et en Indonésie. C'est là que sont produits 85% des besoins mondiaux en huile de palme. Avec la disparition de la forêt tropicale, c’est toutefois aussi l’habitat et le mode de vie des populations locales qui partent en fumée.
En savoir plus
Campagne

Déclaration de l’huile de palme MAINTENANT

La culture du palmier à huile menace les forêts tropicales partout autour de la planète! La situation est particulièrement dramatique en Malaisie et en Indonésie. C'est là que sont produits 85% des besoins mondiaux en huile de palme. Avec la disparition de la forêt tropicale, c’est toutefois aussi l’habitat et le mode de vie des populations locales qui partent en fumée.
En savoir plus
Campagne

SLAPP: Silencing the Public – Conference in Zurich, 5 May 2022

For the first time, an increasingly hot public issue will be discussed in Switzerland at a conference: the impact of abusive lawsuits on journalism and civil society. Join our conference and learn how SLAPPs (Strategic Lawsuits Against Public Participation) are threatening democracy and how politics should react.
En savoir plus
Campagne

SLAPP: Silencing the Public – Conference in Zurich, 5 May 2022

For the first time, an increasingly hot public issue will be discussed in Switzerland at a conference: the impact of abusive lawsuits on journalism and civil society. Join our conference and learn how SLAPPs (Strategic Lawsuits Against Public Participation) are threatening democracy and how politics should react.
En savoir plus
Campagne

Protection de la forêt tropicale de Mulu

Les plantations de palmiers à huile s’étendent à grande vitesse en Malaisie, au détriment de la forêt tropicale! Cela contredit la promesse du gouvernement malaisien d’enrayer la destruction de la forêt tropicale humide pour produire de l’huile de palme. Ainsi, la seule région du Sarawak inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO est aussi menacée par des plantations de palmiers à huile! Une superficie de 4400 hectares devrait être transformée en monocultures de palmiers à huile, à quelques encablures du parc national malaisien de Mulu. Les autochtones concernés – les Berawan et les Penan – n’ont nullement été consultés et rejettent le projet de plantation, car elle requiert la destruction de leurs forêts et de leur base vitale.
En savoir plus
Campagne

Protection de la forêt tropicale de Mulu

Les plantations de palmiers à huile s’étendent à grande vitesse en Malaisie, au détriment de la forêt tropicale! Cela contredit la promesse du gouvernement malaisien d’enrayer la destruction de la forêt tropicale humide pour produire de l’huile de palme. Ainsi, la seule région du Sarawak inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO est aussi menacée par des plantations de palmiers à huile! Une superficie de 4400 hectares devrait être transformée en monocultures de palmiers à huile, à quelques encablures du parc national malaisien de Mulu. Les autochtones concernés – les Berawan et les Penan – n’ont nullement été consultés et rejettent le projet de plantation, car elle requiert la destruction de leurs forêts et de leur base vitale.
En savoir plus
Campagne

Le Baram Peace Park

En 2009, les Penan lançaient, en collaboration avec le Bruno Manser Fonds, l’idée d’une réserve naturelle située dans le nord du Sarawak. Depuis lors, ce projet a évolué, si bien que les ethnies voisines des Kenyah, Saban et Kelabit participent désormais aussi au projet. Protection de la forêt tropicale, sources de revenus durables et droits des autochtones doivent être coordonnés. Les villages ont le droit de participer activement à la mise en place et à la gestion du parc. Des négociations entre le gouvernement du Sarawak et les villages sont en cours depuis 2017.
En savoir plus
Campagne

Le Baram Peace Park

En 2009, les Penan lançaient, en collaboration avec le Bruno Manser Fonds, l’idée d’une réserve naturelle située dans le nord du Sarawak. Depuis lors, ce projet a évolué, si bien que les ethnies voisines des Kenyah, Saban et Kelabit participent désormais aussi au projet. Protection de la forêt tropicale, sources de revenus durables et droits des autochtones doivent être coordonnés. Les villages ont le droit de participer activement à la mise en place et à la gestion du parc. Des négociations entre le gouvernement du Sarawak et les villages sont en cours depuis 2017.
En savoir plus
Projet

Cartographie et savoir traditionnel

Les Penan souhaitent rassembler des informations sur leur espace vital ainsi que leurs culture et histoire pour les générations à venir. Ils ont besoin des documents culturels et historiques et des cartes pour démontrer l’utilisation de leurs terres et les limites de leurs territoires, notamment pour faire valoir leurs droits coutumiers devant les tribunaux.
En savoir plus
Projet

Cartographie et savoir traditionnel

Les Penan souhaitent rassembler des informations sur leur espace vital ainsi que leurs culture et histoire pour les générations à venir. Ils ont besoin des documents culturels et historiques et des cartes pour démontrer l’utilisation de leurs terres et les limites de leurs territoires, notamment pour faire valoir leurs droits coutumiers devant les tribunaux.
En savoir plus

Actualités

Thèmes

S’engager

Plantez 10 arbres pour la régénération de la forêt

Aidez à cartographier la forêt tropicale

Financez un barrage routier contre le défrichage

Posez 50 mètres de tuyaux pour l'eau potable

Devenir membre

S’inscrire

Depuis l'arrivée des bûcherons, l'eau de notre rivière est extrêmement boueuse.