Nos succès

Nos succès

Sauvetage de la forêt tropicale de Mulu

En 2019, le Bruno Manser Fonds a sauvé 4’400 hectares de forêt tropicale de la destruction au Sarawak, à proximité du parc national de Mulu. Ce dernier est placé sous le patronat de l’UNESCO. Les auteurs du pillage souhaitaient ériger une plantation de palmiers à huile. Suite aux protestations locales et à la pression internationale, les bulldozers ont dû rebrousser chemin.


Cartes de la forêt tropicale primées

En 2017, après 15 années de travail de cartographie, le Bruno Manser Fonds publiait le jeu de cartes «Penan Community Maps - Sarawak, Malaysia» à l’échelle 1:35’000. Les documents couvrent 63 villages Penan, englobant près de 10’000 km² de forêt tropicale humide: 7'000 cours d’eau et plans d’eau, 1’800 montagnes et 1’500 arbres servant à l’obtention du poison à flèches sont désormais répertoriés pour la première fois sous un nom autochtone. Le Bruno Manser Fonds a reçu dans ce cadre le «Prix Carto 2019» de la Société suisse de cartographie, l’une des distinctions les plus prestigieuses à l’échelle mondiale. Les cartes sont disponibles dans le shop en ligne.


Abandon du barrage hydroélectrique sur le Baram

En 2016, le gouvernement du Sarawak renonçait définitivement à la construction du très contesté barrage hydroélectrique de 1200 MW sur le Baram et rendait les terres expropriées aux communautés autochtones concernées. Le Bruno Manser Fonds avait soutenu les actions de protestation menées et les barricades érigées par la population locale, élaboré des scénarios énergétiques alternatifs avec le concours de scientifiques et mis au jour des entreprises de conseil impliquées de l’hémisphère nord. Le bassin de rétention aurait engloutit 26 villages autochtones et 400 km² de forêt tropicale.


Énergie propre dans la forêt tropicale

Suite à la victoire contre le barrage sur le Baram, le Bruno Manser Fonds menait une campagne pour du courant propre dans la forêt tropicale. La pression a porté ses fruits: le gouvernement du Sarawak compte désormais électrifier tous les villages au moyen de panneaux photovoltaïques!


Protection de l’une des dernières forêts primaires d’Europe

En 2017, la Cour européenne de justice ordonnait l’arrêt des défrichages illégaux dans la forêt primaire de Bialowieza, en Pologne. La coalition d’ONG polonaises soutenue par le Bruno Manser Fonds y a obtenu un succès important.


Maintien de l’obligation de déclarer le bois

En 2019, le Conseil fédéral a dû enterrer son projet d’abolition de l’obligation de déclarer le bois. Le lobbying du Bruno Manser Fonds et une pétition au Parlement ont eu raison de ces velléités.


Parc dans la forêt tropicale pour les autochtones

Le gouvernement du Sarawak soutient le parc dans la forêt primaire, le Baram Peace Park, initié par le Bruno Manser Fonds. En 2018, il a déposé une demande de financement auprès de l’Organisation internationale des bois tropicaux OIBT. Les villages autochtones négocient actuellement l’implémentation du parc avec le Département de l’économie forestière du Sarawak.


Pépinière pénane innovante

Les connaissances qu’ont les Penan des arbres et leur accès aux dernières zones de forêts primaires, qu’ils ont protégées avec succès des défrichages grâce aux barricades, constituent leur force. C’est là-dessus que se construit la pépinière du Bruno Manser Fonds érigée en 2019: par le biais de ce projet unique, le village Penan de Long Kerong approvisionne les villages environnants en plants d’arbres. Long Kerong réalise un revenu durable pour la communauté grâce à la vente et permet de la sorte aux communautés environnantes de remettre en valeur leurs peuplements forestiers déboisés. Pour ce faire, les villageois collectent des semences de géants de la forêt vierge et s’occupent des plants jusqu’à ce que ceux-ci puissent être replantés.


Depuis l'arrivée des bûcherons, l'eau de notre rivière est extrêmement boueuse.